All about Zen!

Zen meditation has become one of Japan’s most successful exports, ranking up there with cars and Sailor Moon, yet its apparent simplicity makes it all the more mysterious and compelling. There are several places in Japan where you can try meditation, but few where you can ask the monk all kinds of questions about his traditions and everyday life, as well as eat delicious monastic food! It is not surprising, then, that the visit to a Zen temple is one of our most popular options.

IMG_8791
The temple is located at the top of an old stone staircase (but don’t worry, there is also a road up if you prefer!)
IMG_8792
Many stone Buddhas keep watch as you climb.
IMG_8795
“Welcome to my temple!”

The monk may not quite fit with your idea of a Zen practitioner: he is relatively young, and very approachable. However, he has completed studies not only in meditation, but also in temple cuisine.

Before the meditation session, he shows visitors around his temple.

IMG_8796
The temple is centuries old, and serves the local community
IMG_8806
Explaining how he conducts the daily services. The round gong is in the shape of a fish, which always keeps its eyes open, even while sleeping, and is a symbol of how believers should always be aware.
IMG_8809
Chanting the sutras

He even shows us the kitchen and living area.

IMG_8835
The dinner gong!
IMG_8838
A monk’s living room is picturesque but not luxurious…

Finally, it is time to try Zen meditation…

IMG_8828
The meditation area, with the necessary equipment: tatami mats and black cushions
IMG_8824
Demonstrating the correct way to sit. It is not as easy as it looks!

Zen practitioners usually meditate for around 40 minutes at a time, but beginners usually try around 10. Be careful not to let your concentration slip, however; otherwise, you will be rapped on the shoulder!

IMG_8826
Luckily, the teacher does not look too scary, even with that big stick!

After all that concentration, the reward is the temple lunch! Buddhist cuisine is vegetarian and does not use a lot of strong seasonings, but it is delicious and perhaps provides a welcome change after days of rich ryokan food… While you are eating, you have the chance to ask the monk all kinds of questions about his daily life and Buddhist customs.

IMG_8833
Temple cuisine may be simple, but it is not plain or austere

So why not add this temple visit to your next trip to Japan? We cannot promise that you will find enlightenment, but you are sure to come away with a deeper understanding of Japanese Buddhist tradition.

 

Bienvenue à Itoigawa!

La semaine passée, j’ai accueilli mes premiers clients francophones comme guide de Kotobuki! Nous avons passé une belle journée de printemps ensemble, en découvrant quelques expériences uniques ici.
La visite a commencé au jardin traditionnel de “Hisuien” (le Parque du Jade), où ils ont participé dans une cérémonie du thé avec le professeur et une de ses étudiantes. Ils se surprenaient savoir qu’on n’ajoute jamais du sucre au thé vert, quoiqu’il soit assez amer, mais le professeur leur a expliqué qu’il n’y en a pas besoin parce qu’on mange une friandise sucrée juste avant de le boire. Elle a suggéré aux Français des macarons!
DSCN0390
“C’était bien intéressant, mais c’est un peu dur s’asseoir par terre!”

 

DSCN0388
Une composition florale “ikebana”, et la terrasse qui se donne au jardin

Il faut plusieurs années pour maîtriser la cérémonie du thé. Cependant, le professeur a aidé le mari à préparer et à servir le thé à sa femme!

DSCN0392
“Itadakimasu!” Les formalités sont très importants dans la cérémonie du thé, mais l’atmosphère ici est assez détendue.

 

DSCN0395
Le salon de thé et le jardin. La neige ne s’est pas fondue qu’il y a quelques jours, alors on attend toujours l’arrivée du printemps…

 

DSCN0398
Mais ce cerisier était déjà en fleurs!

 

DSCN0400
Ce rocher énorme est du jade

Après avoir mangé notre déjeuner en regardant le jardin, nous nous sommes dirigés vers le marché aux poissons. En route, nous sommes passés par le vieux sanctuaire Shintô, où nous avons vu quelque chose de spécial: les jeunes garçons du quartier qui s’entraînaient aux danses traditionnels avant la fête du printemps.

DSCN0404
Les petits garçons, qui n’ont que 5 ou 6 ans, viennent apprendre des vieux chaque jour pendant les vacances d’école

 

DSCN0406
L’intérieur du sanctuaire

De retour au centre-ville, nous sommes allés voir – et dégoûter – le saké! Il y a 5 brasseries dans la ville d’Itoigawa, et celle-ci est la plus vieille de toute la province de Niigata, située  dans une ancienne demeure de samouraïs. Le maître-brasseur nous a montré le procès entier. Contrairement au vin, il dure moins de deux mois, et a lieu seulement pendant l’hiver, pour que la fermentation ne se déroule pas trop vite.

DSCN0408
Et voici le saké frais, avant d’être stérilisé. Le client a dit que c’était mieux que le saké disponible en bouteilles, mais il n’est pas en vente, alors vous ne pouvez le goûter qu’ici, et maintenant!

Notre dernière visite était au session d’entraînement de “kendo“, l’escrime au style des samouraïs. Là aussi, les clients ont pu poser plusieurs questions à l’instructeur, un expert du septième “dan”(niveau; il n’y en a que huit en total), avant de l’essayer eux-mêmes!

DSCN0409
“Je peux frapper plus fort?”

Enfin, nous avons beaucoup appris tous les trois (les clients, la culture japonaise et moi, du vocabulaire…). J’ai hâte d’accueillir d’autres clients francophones à ma ville d’Itoigawa!